Photo

Projet culturel de Kalifa Kone

du 17 juillet 2020 au 31 août 2020

Culturel

Cette campagne est en devise canadienne.

Je suis Kalifa Koné le chef du groupe. J’ai eu l’initiative de créer ce groupe avec mes amis musiciens, pour réaliser notre rêve. Ce groupe est composé de 7 membres : je joue le djembé, Oumar Nantoumé s’occupe de la super pose, Basse joue le balafon, Mama Koné joue le Kamelen Ngoni, Soumaila Dembélé joue à la Calebasse, Issa Koné s’occupe de la guitare et enfin Mariam Koné pour la voix.

Notre objectif est de sortir un album pour faire la promotion de la musique malienne à l’extérieur du Mali. Ainsi, grâce à ce groupe nous avons organisé des petits concerts. Nous sommes arrivés à économiser un peu d’argent, mais ce n’est pas suffisant parce que 5 personnes vivent de la musique. Par conséquent, nous cherchons nécessairement une aide financière pour l’enregistrement de cet album. Nous avons 30/100 du financement de l’album à notre disposition, on aimerait bien entrer dans le studio en fin 2020 ou début 2021

Pour sauvegarder la culture malienne de l’influence de la musique moderne étrangère et sensibiliser la population malienne sur : le mariage force, les conflits ethniques, l’éducation, la sante. Car, de nos jours l’éducation malienne est bafouée, les enfants ne vont plus à l’école. A travers la musique, la voix du djembé, le balafon, le Ngoni, le Taman, la guitare nous allons envoyer notre message à la population malienne, pour l’éducation des enfants, car personne ne viendra le faire à notre place.

Le mariage est le pilier de notre société, alors que le mariage forcé crée la division dans nos familles, la mauvaise éducation des enfants conduit à la mauvaise compréhension dans les couples. Le mariage forcé est mauvais pour la société malienne en particulier et toute l’Afrique en général, raison pour laquelle on a choisi ce thème. La santé des femmes est touchée au Mali par le manque de contrôle des femmes enceintes, aussi le paludisme causé par les moustiques. Bref, on a beaucoup de thèmes pour conseiller aux femmes enceintes, sur l’éducation et la santé de leurs enfants, car ses enfants sont l’avenir des nations africaines.

La musique est la bibliothèque du Mali, car l’histoire du Mali est contée à travers la musique. Par exemple : Le griot conte et transmet des connaissances des générations à d’autres générations. Amadou Hampâté Bah affirmait que : « Quand un vieillard meurt en Afrique, c’est une bibliothèque qui brule. » Aujourd’hui, grâce à la musique et aux griots beaucoup de ces histoires sont sauvegardées.


Avec les nouvelles réglementations canadiennes, il est nécessaire de créer un compte et d'être connecté pour pouvoir contacter un responsable de campagne ou un membre Yoyomolo. Nous vous remercions de votre compréhension.

Vous avez déjà un compte ?

Connectez-vous pour créer une nouvelle campagne, une équipe ou pour participer à une levée de fonds !


 


 
Vous avez oublié votre mot de passe ?

Connexion

Vous n'avez pas de compte ?

Il vous suffit d’entrer les informations ci-dessous pour débuter l'inscription.

(*) Champs obligatoires


*


*


*


*

Créez votre compte