Photo

La ferme ecole de Moussanda ( Congo-brazzaville )

Personnel

Cette campagne est en euro.

Bonjour,
Je m'appelle Mabounda Jean pierre enseignant formateur en électrotechnique depuis 25 ans, ancien conseiller municipal. J'ai 56 ans marié père de 4 enfants dont 3 garçons ( 22, 20 et 14 ans ) et une filles ( 20 ans ) mon épouse est infirmière , nous résidons à Andeville une belle petite ville, située dans le département de l'Oise et la région des Hauts-de-France (anciennement Région Picardie).

 Je fais appel à votre générosité afin de pouvoir réaliser mon rêve :

Fixer les jeunes dans leur village et inverser la tendance à l’exode rural en contribuant à la création d’emplois dans les pays de Mouyondzi.

 Pourquoi ce projet ?

l'origine du projet : des vacances en famille dans le village des parents dans les pays de Mouyondzi (Mouyondzi signifie cours d’eau poissonneux ). Cette partie de la Bouenza était à une époque appelée le grenier du Congo. En effet, la terre y est rouge et extrêmement fertile. 

En Juillet 2017, je décide de faire découvrir à ma famille le village de mes parents.

Au retour de cette belle aventure, je décide qu'il ne faut pas en rester là et, avec mon épouse et mes enfants, nous décidons de nous impliqué , à notre modeste niveau, dans un projet de lutte contre l'exode rural avec l'idée qu'il faut "faire quelque" chose pour ces villages en motivant les jeunes à rester dans les pays de Mouyondzi ( Moussanda, Kingoué, Mabombo, Yamba …. ) . Cela passe par la création d’emplois et, surtout, la revalorisation de l’agriculture.

Fondement du projet

Il s’agit de créer une ferme-école permacole à Moussanda afin de former des jeunes aux techniques agricoles de demain et de redonner ses lettres de noblesse à l’agriculture et lutter contre l’exode rural. Cette formation professionnelle pour les agriculteurs de demain, reposera avant tout sur un enseignement pratique s’inspirant de la nature, alliera les concepts de la permaculture à des pratiques d’agriculture naturelle traditionnelles Babeembe ( Les Beembe ou Babembe sont un groupe ethnique kongo vivant au sud de la République du Congo, dans le département de la Bouenza, autour de Mouyondzi  ) , des techniques plus innovantes (notamment en ce qui concerne la diversification des cultures, et de l’élevage).


Éducation, formation et agrotourisme

Grâce à cette ferme-école permacole, les jeunes bénéficieront de la richesse exceptionnelle du contexte, où paysans et formateurs coopèrent tout au long de l’année
. Les enseignements et les apprentissages se fonderont sur des pratiques qui ont révélé leur efficacité ( à Sanghaï, à la ferme biologique du Bec Hellouin,… ). Cet apprentissage viendra dans un premier temps en complément d’un enseignement théorique dispensé dans le centre de formation agricole diocésain de Dolisie avec lequel nous travaillerons en partenariat.

Développement agricole.

Les principaux axes à mettre en œuvre à la Ferme école permacole de Moussanda sont :
1-La diversification des cultures : Introduction de nouvelles céréales (blé, orge, avoine pour les bêtes,   etc.) et culture  de plantes médicinales dont les débouchés sont nombreux.
2-L’élevage : Vaches laitières, porcs, volailles (poulets, canards, lapins)
3-L’étude d’autres possibilités plus innovantes : Apiculture et élevage de vers à soie

dans le cadre d'une installation progressive ( tout particulièrement en Afrique ) les emprunts bancaires sont impossibles à obtenir. Nous faisons donc appel à vous pour nous aider à compléter notre budget.

A quoi va servir vos dons : montant total attendu de 168500€ pour :

  • l'’acquisition d’un terrain 3 hectares ( dans un premier temps ) et La construction de bâtiments d’accueil et de vie pour une trentaine de jeunes en formation. Cette structure serait destinée également à accueillir quelques touristes, nos partenaires et donateurs ( français, Allemands, Béninois, Canadiens…) et toute personne désireuse de connaître l’agriculture traditionnelle Babeembe et de découvrir ce projet.
  • La constitution du troupeau de Vache et Porcs,
  • Station d'irrigation solaire,
  • Electrification de la ferme école,
  • Le financement de la formation de 3 formateurs au centre Songhai au Benin,
  • L’achat de poules pondeuses et la construction d’un poulailler,

La ferme doit devenir autonome financièrement en quelques années. Elle sera conçue comme un centre d’apprentissage et à moyen terme comme lieu d’accueil pour les apprentis ( basé sur le modèle de Songhai  qui pour nous reste l’exemple à suivre ) . Les élèves-fermiers pourront à leur tour devenir formateurs en agriculture permaculturelle ou s’installer sur leurs propres terres familiales, ou encore créer une coopérative agricole.

Les débouchés pour les produits agricoles (viandes, céréales, légumes, œufs, etc.) sont nombreux : vente sur les nombreux marchés des villages mais aussi, par abonnements ‘paniers’ , pour les produits de qualité, vente aux restaurants et hôtels des villes avoisinantes ( Nkayi, Dolisie Madingou, Pointe noire ) , qui sont toujours demandeurs.

 Nous vous remercions de tout cœur de votre aide dans l'accomplissement de notre projet et n'hésitez pas à partager notre projet autour de vous!

Avec les nouvelles réglementations canadiennes, il est nécessaire de créer un compte et d'être connecté pour pouvoir contacter un responsable de campagne ou un membre Yoyomolo. Nous vous remercions de votre compréhension.

Vous avez déjà un compte ?

Connectez-vous pour créer une nouvelle campagne, une équipe ou pour participer à une levée de fonds !


 


 
Vous avez oublié votre mot de passe ?

Connexion

Vous n'avez pas de compte ?

Il vous suffit d’entrer les informations ci-dessous pour débuter l'inscription.

(*) Champs obligatoires


*


*


*


*

Créez votre compte